Le tourisme médical, une aubaine pour les agences de voyages

Le tourisme médical, une aubaine pour les agences de voyages

C’est le cas de le dire, le tourisme ne se suffit plus à lui-même et le secteur est en train de s’associer à d’autres, notamment la médecine, pour ne pas dire empiéter. Les agences de voyages n’en finissent pas de nous épater avec la variété des offres qu’elles proposent. Aussi alléchantes les unes que les autres, ces offres sont façonnées en fonction de la demande. Le tourisme médical fait fureur ces derniers temps. La ruée des agences de voyages dans ce secteur encore peu exploité est telle qu’on se demande si les clients, ou patients (on ne le sait plus), peuvent compter sur la fiabilité de ces prestations.

Joindre l’utile à l’agréable ?

Profiter d’un séjour à l’étranger pour une extraction ? D’accord, c’est faisable dans la mesure où cela devient une nécessité lors d’un séjour. Mais ici l’enjeu est beaucoup plus grand et davantage plus important. Il s’agit de changer de pays pour subir une intervention tout en parlant de tourisme.

Le tourisme médical est devenu un secteur à part, et des opérateurs se sont spécialisés dans ce domaine. Sont proposés aux clients des séjours tout compris. Du transport jusqu’à l’hébergement, en passant par les transferts et les frais médicaux, tout est vendu à un prix unique. Summum de l’offre, quelques visites guidées font partie du programme. La loi française en vigueur ne donne pas aux agences de voyages la liberté de vendre ces packs comprenant des interventions chirurgicales. Les assurances de ces derniers ne couvrent en effet pas les risques auxquels elles s’exposent lors des opérations chirurgicales.

Cette pratique est pourtant devenue courante dans d’autres pays. Ces agences collaborent avec des cliniques spécialisées. Le package est proposé en unité, mais les deux parties prennent leurs responsabilités respectives dans un engagement commun.

La Tunisie, une destination très prisée

Si la France est plutôt réticente sur le tourisme médical, la Tunisie signe une bonne place dans ce secteur, deuxième en Afrique, après l’Afrique du Sud. Le coût des soins prodigués, mais aussi la compétence avérée des praticiens y sont pour quelques choses. La chirurgie esthétique y est devenue plus accessible, d’où ce développement fulgurant du tourisme médical.

Ce pays africain a pu enregistrer près d’un demi-milliard d’euros de recettes en une année pour ces interventions chirurgicales à l’endroit des étrangers. Le tourisme médical est alors une porte de sortie pour la crise économique que ce pays vient de traverser.

Pour s’appuyer davantage sur ce secteur, plutôt porteur, la Tunisie s’est fixé comme objectif de faire connaître au monde les avancées effectuées par le pays dans le domaine de la santé. La Tunisia Health Expo vise à mettre au-devant de la scène sa capacité médicale à prendre en charge des patients venus d’autres pays, tant sur les infrastructures que sur la qualité des soins.

Agence de voyages étrangère implantée à Paris

Pour passer outre les prorogations de la loi française contre le tourisme médical, certaines agences siégeant en France ont cru bon de mettre les points sur les « i ». Les clients acceptant de signer un pour un séjour médical doivent également accepter d’endosser toutes les responsabilités en cas de problème.

Dans cette clause, il est expressément spécifié que les dommages liés au traitement ou au service médical rendu sont hors de leur responsabilité. En fait, c’est l’agence elle-même qui met en relation le patient avec les cliniques. Il va sans dire que la collaboration entre les deux entités, les médecins et l’agence de voyages s’arrête en chemin, entre la médecine et le tourisme.

C’est effectivement cette fuite de responsabilité et ce passe-passe entre les deux acteurs majeurs de cette opération que la loi française tente d’endiguer. Jusqu’à ce qu’à l’avènement d’une réglementation claire qui protègera surement les patients, il est préférable de miser sur la prudence. C’est à ce moment-là seulement que les touristes à la recherche de soins et non d’évasion ou de découvertes, pourront venir apprécier la splendeur du pays tout en bénéficiant du soin de ses spécialistes.

Photos: leconomistemaghrebin.com, mma.fr

Audrey

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de