Le Bélize, un bijou de l’Amérique Centrale !

Le Bélize est un pays méconnu de l’Amérique Centrale situé au sud du Mexique et à l’est du Guatemala.

Si vous souhaitez partir en voyage à l’autre bout du monde, vous serez charmé par sa culture maya, ses traditions dépaysantes, sa gastronomie et ses plages paradisiaques ! Ouvertes sur la mer des Caraïbes, ses paysages éblouissants font le bonheur des sportifs comme les plagistes.

Vous repartirez de ce voyage la tête pleine de souvenirs et vous aurez découvert une autre culture à l’autre bout du globe.

Histoire, coutumes, climat, vie pratiquent : voici toutes les informations à connaître avant de vous lancer dans l’organisation de ce voyage exceptionnel.

Pourquoi découvrir le Bélize ?

Le territoire du Bélize abrite à la fois la forêt tropicale et la mer des Caraïbes. Ce brassage écologique est une réelle force pour le pays, ses habitants et ses visiteurs. En effet, une virée dans la forêt peut se terminer sur une plage au sable blanc.

Ce n’est pas le seul mélange présent au Bélize, vous découvrirez à la fois une culture britannique héritée de la colonisation et les traditions propres à la culture caribéenne.

Son histoire

L’histoire du Bélize remonte à l’époque précolombienne dans l’aire maya, à plusieurs siècle av. J.-C.

Sa première découverte par les Européens remonte au XVIe siècle – siècle qui débuta avec la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492. Durant cette période de colonisation de l’Amérique, les Espagnols et les Britanniques se livrent une guerre sans merci en faisant usage de la piraterie.

Ces méthodes cessent suite à la signature des traités entre les deux nations alors les pirates prennent possession des territoires le long de la rivière du Bélize où ils se lancent dans le marché du bois.

La Grande-Bretagne nomme cette région le Honduras britannique en 1862 avant que le pays déclare son indépendance en 1981 sous le nom du Bélize. Bélize fait son entrée dans le royaume du Commonwealth (dont le monarque est la reine Elizabeth II).

Bélize aujourd’hui…

Aujourd’hui, le Bélize est un territoire où de nombreuses populations cohabitent : métis (lignée d’Indiens et d’Espagnols) créoles et populations descendantes des esclaves africains. Le Bélize est situé dans une zone profondément hispanophone ; cependant sa langue officielle est l’Anglais ce qui fait de cette nation le seul pays anglophone d’Amérique Centrale.

Néanmoins, d’autres langues sont pratiquées par les populations béliziennes selon les régions. Au Nord et à l’Est du pays, nombreux sont ceux à parler l’espagnol ; au Sud la langue maya prime et au Sud-Ouest le kriol.

D’autres peuples sont également fortement implantés dans le pays comme les Garinagu, métissage entre les esclaves africains et les communautés caribéennes. Ce brassage de cultures fait de ce pays un joyau d’Amérique Centrale.

Aujourd’hui, le Bélize fait 23 000km2 de superficie et compte environ 300 000 habitants, sa capitale est Belmopan.

Bélize en bateau

Les coutumes au Bélize

Pour apprendre à connaître ce pays d’Amérique Centrale, il faut s’intéresser aux différentes traditions qui rythment la vie du Bélize.

Comme énoncé, le pays regorge de cultures différentes alors les cultes sont tout aussi variés. La religion chrétienne est fortement implantée avec une majorité de catholiques ; mais d’autres cultes ont leur place comme le bouddhisme, le syncrétisme maya et l’hindouisme.

Un autre mouvement chrétien évangélique est également: il s’agit du mennonitisme ( pratiqué principalement par des Européens blancs). Vous pourriez reconnaître les adeptes de cette branche du mouvement anabaptiste dans les rues.  Ces adeptes sont reconnaissables aux premiers coup d’œil, grâce aux longues robes portées par les femmes et l’allure européenne pour les hommes.

Cependant, une majorité souhaite s’établir loin de la modernité alors il sera difficile de les croiser dans les grandes villes béliziennes.

Les festivités locales et le carnaval

Si vous souhaitez vivre un voyage ponctué de festivités locales, vous devriez choisir les dates de votre séjour en conséquence. Les mois de février et mars sont fortement marqués par le carnaval ! Carnaval durant lequel vous pourrez assister à des défilés somptueux et participer aux différentes danses typiques du Bélize. Chaque année, le carnaval est un spectacle hors-norme.

Les principales festivités au lieu dans le nord du pays à San Pedro. Durant cette période de l’année, vous pouvez également participer au Baron Bliss Day en hommage à Henry Edward Ernest Victor Bliss; il s’agit d’un voyageur anglais qui céda près de deux millions de dollars béziliens aux habitants dans les années 20.

Les festivités à Bélize sont très nombreuses

Au printemps, vous pouvez célébrer l’anniversaire de la reine Elizabeth II et le 22 mai, le jour du Commonwealth.

À la rentrée en septembre, le pays fête également sa journée nationale le 10 septembre puis son indépendance – acquise en 1981 – le 21 septembre.

Pour résumé, les événements à ne pas manquer à Belize :

  • Le Carnaval annuel
  • Baron Bliss Day
  • L’anniversaire de la reine Elizabeth II
  • La fête d’indépendance

On ne mange pas à n’importe quelle heure au Bélize !

Pour apprendre les coutumes d’un pays, il faut goûter les délices de la cuisine locale. Pour information, les Béliziens ne passent pas à table à l’heure espagnole, mais plutôt britannique. Les restaurants servent généralement jusqu’à 14h pour le déjeuner et le dîner a lieu autour de 18 heures.

Attention, chers voyageurs, les restaurants ferment autour de 21 heures le soir. Passons les horaires pour s’intéresser à la gastronomie bélizienne.

La cuisine locale au Bélize

Le plat favori des locaux est le stew (ragoût en français) cuisiné avec de la viande, du poisson ou encore de la volaille. Ce genre de plats est généralement accompagné de légumes et de pommes de terre et cuit dans du bouillon.

Pour les plus courageux, d’autres mets sont plébiscités par les populations locales comme la soupe au pied de porc.

Les amoureux du poisson seront heureux de déguster les différents plats cuisinés avec des poissons du récif comme le vivaneau. Au bord de l’eau, vous pourrez également manger de la langouste cuisinée de différentes manières :

  • à la créole,
  • grillée,
  • en burrito, etc.

Il y en a pour tous les goûts.

Pour le petit déjeuner, vous remarquerez que la majorité des repas proposés sont empruntés au breakfeast britannique. Le petit déjeuner à l’anglaise est accompagné :

  • de bacon,
  • d’œufs
  • de petits pains dont la consistance ressemble aux scones anglais.

Certains établissements peuvent vous proposer un petit déjeuner plus proche de la culture maya avec des haricots rouges par exemple.

Géographie : les sites à découvrir au Bélize

Tous les voyageurs passés par le Bélize ont été étonnés par ses paysages, ses fonds marins et son architecture.

Les amoureux de la plongée seront comblés grâce aux îles accessibles en bateau par Caye Ambergis, l’île la plus vaste du Bélize.

Ici, vous pourrez partir à la découverte des eaux turquoise des Caraïbes où vous pourrez observer des poissons exotiques et les couvertures végétales aux couleurs vives. Vous pourriez aussi nager aux côtés de tortues et de dauphins. Toutefois, faites attention aux requins fortement présents dans cette région donc soyez accompagnés de professionnels durant votre excursion.

Si vous n’avez jamais pratiqué la plongée, de nombreux centres pourront vous préparer à explorer les fonds marins ! Préparez-vous à faire votre baptême de plongée dans les fonds bélizéens ! 🙂

L’autre spot de plongée le plus populaire du Bélize est le Blue Hole par lequel le célèbre Commandant Cousteau est passé.

Les fonds marin Bélizéens

Bélize City

Sur terre, vous pourrez explorer Bélize City, plus grande ville du pays et son ancienne capitale. Dans les rues, vous découvrirez une architecture mêlant tradition caribéenne et héritage de la colonisation britannique. Les maisons sur pilotis côtoient les résidences coloniales dans une atmosphère tropicale.

Située en bord de mer, vous pourrez vous prélasser au port où les bateaux de pêche et de croisières se croisent sur l’eau transparente.

Côté monuments, Bélize City abrite le Swing Bridge, un pont mobile hérité de la colonisation et fabriqué à Liverpool, mais aussi l’Hôtel de Ville ou encore le Bliss Institue en l’honneur du bienfaiteur Baron Bliss où vous pourrez visiter des expositions d’art contemporain ou maya selon les époques de l’année.

Pour déguster une langouste fraîche, rendez-vous sur l’île de Caye Caulker au large de Bélize City. Ancien haut lieu de la piraterie, cette île est parfaite pour un moment doux et paisible où l’oreille sera bercée par les mouvements des vagues.

Ici, vous ne serez pas importunés par les voitures et vous pourrez tout explorer à pied grâce à la taille humaine de l’île (seulement 7 kilomètres de long et 600 mètres de large) et vous prélasser sur la plage pour un moment de détente et d’introspection et le tout dans un cadre idyllique.

Que savoir avant de partir au Bélize ?

Avant de partir vivre une expérience exceptionnelle au Bélize, quelques informations sont à connaitre pour que votre voyage se passe pour le mieux.

Le Bélize ce n’est pas l’Europe alors les services de santé, de communication et le climat est diffèrent de ce que vous connaissez, donc prenez le temps de vous renseigner avant de prendre votre avion.

Vie pratique

Pour que votre voyage se déroule sous les meilleurs auspices, voici une série d’informations pour mieux connaître l’aspect pratique du pays et remplir votre « to-do list » avant le départ.

Tout d’abord, sachez que le décalage horaire au Bélize par rapport à la France est le même qu’au Guatemala donc environ 8 heures de moins qu’en France.

Pour vous faire comprendre par les Béliziens, vous pouvez pratiquer l’anglais que vous avez appris bien que la majorité de la population pratique un anglais plus métissé. Si vous êtes plus à l’aise en espagnol, de nombreux Béliziens le comprennent et pour la communauté mennonite, optez pour l’allemand. Les dialogues quotidiens comme une commande au restaurant peuvent se faire en anglais.

En préparant votre valise, pensez à ajouter un adaptateur, car les prises sont à fiches plates. Pour les communications, vous pouvez utiliser le wifi présent dans la plupart des lieux touristiques comme les hôtels et les restaurants (et si vous n’avez pas de smartphone, vous pourrez facilement trouver des cybercafés en milieux urbains).

Les formalités pour se rendre au Bélize

Avant de partir pour le Bélize, vous devez avoir un passeport dont la validité dépasse les six mois après votre date de retour. Si vous avez un passeport français ou européen, vous n’avez pas besoin d’un visa pour vous rendre au Bélize.

Une fois que vous serez sur le territoire Bélizien, la douane vous remettra un permis de séjour d’une durée de trente jours. Ce permis de séjour pourra être prolongé chaque mois auprès des services d’immigration (présents à Bélize City et dans la capitale Belmopan).

Vous n’aurez pas à débourser de taxe d’entrée sur le territoire. En revanche, vous devrez payer une taxe de sortie ; son montant change selon votre le temps durant lequel vous êtes resté dans le pays :

  • en moyenne 38 dollars Bélize – soit 16 euros – si vous avez passé sept jours
  • 30 dollars Bélize – environ 13 euros – si vous avez passé moins de 24h sur place.

Si vous repartez en avion du Bélize, cette taxe de sortie est généralement intégré au prix du billet.

L’autre formalité à connaître ? Les vaccins à effectuer avant votre départ. Pour vous rendre au Bélize, vous devriez vous faire vacciner en priorité contre l’hépatite A. Viens ensuite la fièvre typhoïde et la rage si vous restez longtemps dans le pays. À quoi s’ajoutent les vaccins universels (hépatite B, tuberculose, rougeole, oreillons, coqueluche, etc.). Pour vous faire vacciner, rendez-vous chez votre médecin généraliste qui vous les administra. Ces vaccins ne sont pas obligatoires, mais fortement conseillés par les professionnels de santé.

Le Climat

Attention, si vous vivez en France vous serez fortement surpris par le climat subtropical du Bélize : il fait chaud et humide.

Nous vous conseillons de vous rendre au Bélize durant la saison sèche qui dure de février à avril. Durant cette période, la température est acceptable et la pluie se fait rare.

Le climat de Bélize peut-être parfois imprévisible

Si vous préférez partir entre juin et août, sachez que la météo est très capricieuse et les averses sont nombreuses, voire violentes. Le Bélize est fortement touché par les cyclones caribéens. En effet, le pays a été victime à plusieurs reprises de cyclones entre 1930 et 2000. Nul besoin de s’angoisser, car ce type d’événement météorologique arrive assez rarement ; d’autant que vous serez prévenus suffisamment à l’avance pour vous mettre à l’abri ou quitter le pays.

Santé au Bélize

En voyage dans un pays du voisin du sien ou à l’autre bout du monde, n’importe qui peut tomber malade. Avant de partir, renseignez-vous sur les services de santé disponibles sur place afin d’éviter tout désagrément.

Vous devez également faire quelques vaccins que nous vous avons détaillés plus haut. Il vous faut bien vérifier votre contrat d’assurance en cas de rapatriement et prévoir un budget dédié en cas d’imprévus. Ensuite, nous vous conseillons de porter des tee-shirts à manche longue et des pantalons pour vous protéger des moustiques; en règle général, évitez de vous promener pieds nus.

Sachez que les grandes villes béliziennes disposent d’un hôpital pour vous soigner si nécessaire. Pensez à ajouter une trousse de secours dans vos bagages et des lotions anti-moustiques si vous comptez passer par des zones rurales.

Quel budget prévoir pour un voyage au Bélize

Pour votre séjour au Bézile, vous devez prévoir un budget plus conséquent que si vous vous rendiez au Guatemala. La monnaie sur place est le dollar Bélize qui diffère du dollars américain (un dollar Bélize vaut 0,45 euros). Vous pourrez facilement changer vos euros contre des dollars Bélize dans des banques.

Nous vous conseillons cependant de simplement retirer de l’argent aux automates VISA et Mastercard présents dans le pays. Privilégiez cette option, car elle sera bien moins onéreuse que si vous changez des euros dans une banque (le taux de change avoisine les 10%).

De France à Bélize

Au sujet des billets d’avion, sachez qu’il n’existe pas de vol direct entre la France et le Bélize. Votre trajet passera donc par les États-Unis avant d’atteindre le Bélize. La plupart des vols proposés atterrissent à l’aéroport de Bélize City. En moyenne, un aller/retour pour Bélize City coûte 700 euros au départ de Paris.

Vous pouvez utiliser un comparateur de vol pour trouver des billets au meilleur prix.

Sur place, le coût des hôtels, des restaurants et des activités touristiques est plus important que dans ses pays voisins : le Guatemala et le Mexique. Nous vous conseillons d’éviter les hôtels américains souvent hors de prix.

Vous pouvez trouver des hôtels milieu de gamme à des prix plus abordables. Ces hôtels  peuvent vous proposer une chambre pour deux personnes entre 25 et 50 euros la nuit.

Il est généralement d’usage de réserver votre logement avant de partir afin d’avoir une vue d’ensemble du budget que vous allez devoir consacrer.

Pour vous nourrir, les restaurants locaux proposent des plats généreux à des prix très raisonnables (moins de dix euros). Si vous souhaitez effectuer un circuit à travers le pays pour ne rien rater, vous pouvez vous renseigner auprès d’organisateurs de voyage qui pourront vous proposer un séjour thématique.

Pour 2000 euros pour deux semaines, certains opérateurs proposent notamment des séjours dédiés à la plongée. Ce sera l’occasion de partir à la découverte des animaux locaux.

Vous connaissez dorénavant (presque) tout du Bélize, ce pays souvent méconnu des Européens.

Si vous êtes encore indécis, vous pouvez également organiser un voyage à travers l’Amérique Centrale en prévoyant un passage au Bélize. A Bélize vous découvrirez enfin l’histoire de la piraterie et ses fonds marins riche en poissons tropicaux et végétaux.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de